Une nutritionniste anti-régime, ça mange quoi ça en hiver ?

Avec la nouvelle année qui débute, j’ai longuement réfléchi sur le sujet que j’aborderais avec vous pour mon premier texte de 2020. Tout le monde s’entend pour dire que janvier rime avec résolutions et que cela mène inévitablement au souhait de perdre du poids.

Ce sujet qu’est la perte de poids, je le couvre en long et en large depuis le début de ma pratique il a maintenant près de 12 ans. Quand j’ai terminé mes études en nutrition et que j’ai enfin pu pratiquer le métier de nutritionniste, j’étais ravis de pouvoir enfin aider les gens à perdre du poids sainement. Parce que quand tu sors de 3 ½ ans d’études universitaires en nutrition, tu le sais toi c’est quoi la bonne façon de faire maigrir le monde. « Je ne fais pas des diètes moi, je vous apprends à mieux manger », c’est ce que j’ai répété et que je répète encore souvent à mes clients en consultations. J’ai toujours été contre les régimes et toutes autres formes de restrictions. Je prône le plaisir et l’équilibre de bien manger.

Mais force est d’admettre que 12 ans plus tard, je me sens de plus en plus démunie comme professionnelle de la santé avec cette quête sans fin qu’est la perte de poids. Pourquoi devons-nous toujours en revenir à une question de poids ? Elle est là la question. Depuis plusieurs années, on ne cesse de nous parler « d’épidémie d’obésité » et de l’importance de maintenir un poids santé. Voilà ! Mais pourquoi associons-nous systématiquement poids et santé qu’on en a oublié en chemin les habitudes de vie qui nous ont menés vers ces soi-disant problèmes de la santé.

J’ai beau comme nutritionniste faire la meilleure éducation nutritionnelle et être le plus à l’écoute de mes clients possible, je suis maintenant convaincue que si l’on ne change pas la cible de nos interventions, je parle ici de poids, nous n’améliorerons pas l’état de santé de notre société. Cibler uniquement la perte de poids comme moyen pour retrouver la santé pourrait avoir des effets très néfastes à long terme sur la santé mentale et physique des individues qui s’embarquent dans cette quête.

Comprenez-moi bien, je ne dis pas que les gens ne peuvent pas et ne doivent pas perdre de poids. Ce que je dis, c’est que leurs objectifs devraient plutôt viser à revoir et à modifier si nécessaire leurs habitudes de vie plutôt que de s’en remettre uniquement à un chiffre sur une balance pour valider leur état de santé.

Notre poids n’est pas la cause de nos problèmes de santé, il est plutôt le symptôme de notre mode de vie. Modifier notre mode de vie c’est beaucoup plus difficile que de perdre du poids. Oui oui, vous avez bien lu, j’ai écrit que c’était facile de perdre du poids et c’est vrai. Les régimes ça fonctionnent, ils vous feront presque tous perdre du poids…à court terme !!! Le problème c’est que sur le long terme 90 % des gens ayant fait un régime reprendront le poids perdu et que le 2/3 de ces mêmes personnes en reprendrons plus que ce qu’ils n’avaient perdu au départ.

Voilà pourquoi la culture des régimes perdure malgré tout année après année et décennie après décennie. Ce ne sont pas les régimes qui sont le problème, c’est nous en tant qu’individu qui sommes le problème. On manque de discipline et de volonté et on reprend nos vieilles habitudes, c’est nous le problème, pas le régime. Vraiment ? Vous croyez vraiment cela ? Parce que je peux vous dire après plusieurs années à travailler en perte de poids, je n’ai jamais vu une personne plus disciplinée et avec plus de volonté qu’une personne qui désire perdre du poids. Je vous le dis, je répète souvent à mes clients que je les admire pour toute cette discipline et les efforts qu’ils mettent dans l’atteinte de leurs objectifs.

Mais, parce que oui il y a un mais, je me fais souvent l’avocat du diable en leur demandant s’ils se croient capables de maintenir ce rythme jusqu’à la fin de leur vie. Si la réponse est non et bien les résultats obtenus en seront tout aussi éphémères. Être discipliné dans notre société c’est vu positivement, ça nous apporte compliments et envies de nos pairs. Mais discipline peut aussi être synonyme de rigidité, de contrôle, de restriction et d’interdit. Tout ce beau combo mène souvent à l’abandon et à la faible estime de soi qu’entrainera l’échec de ne pouvoir atteindre et surtout maintenir cette fameuse discipline.

Cet article est le premier de plusieurs qui traiteront de notre relation au poids et à l’image corporelle sous différentes facettes. Je voulais dans mon premier texte de 2020 vous faire réfléchir sur le sujet et du même coup vous permettre d’avoir un esprit plus critique par rapport à cette relation entre minceur et santé qu’on ne cesse de nous promouvoir depuis plusieurs années déjà.

Est-ce vraiment dans la perte de poids qu’on se refait une santé. N’est-ce pas plutôt en mangeant mieux, en bougeant plus, en ayant un sommeil suffisant et une saine gestion du stress qu’on peut y arriver ? Je vous pose la question, à vous d’y répondre… C’est pour cette raison que si vous venez me voir en clinique je n’utilise que très rarement la balance comme outil de travail. Votre poids je m’en fou. Je veux vous outiller pour avoir de meilleures habitudes alimentaires et de vie, indépendamment de votre poids tout en vous guidant vers un bien-être global.

Quand je dis ça en début de rencontre à mes clients certains sont réticents. Ils me disent, oui mais moi je veux vraiment perdre du poids. Je réponds alors que moi je ne peux pas promettre de perte de poids, c’est leur corps qui décidera s’ils en perdront ou non. Je sais que c’est plate comme réponse mais je vous mets au défi d’essayer cette méthode. Vous aurez comme effets secondaires d’avoir plus d’énergie, de mieux dormir, d’être moins stressé, de retrouver tranquillement une estime de soi positive, de bouger pour le plaisir et j’en passe. Vous savez quoi, peut-être même qu’une perte de poids s’en suivra, mais elle ne sera pas la quête ultime. Avec cette méthode, je veux vous aider à vous aimer comme vous êtes et à lâcher prise. Ça prendra du temps ça c’est certain, beaucoup plus long que de faire un régime ou une diète. Mais est-ce que les bénéfices ne sont pas tentants ? À vous de choisir…

Comme être humain, on est et on vaut tellement plus qu’un simple chiffre. Ne laissez jamais personne vous faire croire le contraire, vous êtes le maître de votre corps et c’est à vous d’en reprendre les commandes, à votre rythme et surtout dans le plaisir 😀

Mélissa Larivière, diététiste-nutritionniste Espace Famille Koala

Suivez-nous

Contactez-nous
Voir notre page Facebook
Voir notre page Facebook
Suivez-nous sur Instagram

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire